Lumière qui aime tout d'un même amour

L'intelligence absolue de la lumière révèle ce qui n'a pas été encore révélé, puisque cela n'a pas été vécu avant, même si tout se vit au même moment.

Le pire ennemi de l'homme c'est qu'il ne sait pas le pourquoi et le comment des choses sur l'écran du temps. Alors qu'il n'est pas les pensées, mais bien une œuvre parfaite de sa propre nature divine. Il ne réalise pas le rôle qu'il joue dans la grande pièce de théâtre qui se déroule sur l'écran du temps. Les uns dans les autres, tout a sa raison d'être, tout est juste, tout est à sa juste place, il ne peut y avoir de libre arbitre puisque tout est l'œuvre de l'intelligence absolue de la lumière.

Pourquoi, comment cela est-ce possible ? Tout est possible pour l'intelligence absolue de la lumière, se servant de toute sa création, dans un seul but, se révéler, mais pour cela l'intelligence absolue de la lumière expérimente tout, passant par toutes les étapes évolutives de la vie, passant de l'ego à sa propre dissolution, être consumé par l'intelligence absolue de la lumière éternelle en révélant ainsi le pourquoi et le comment de la Vie, de toute expérience, de tout apprentissage. Le temps est un allier puisqu'il sert à intégrer cette vérité, une création qui pour le commun des mortels croit que le temps est infini mais qui en fait n'est qu'un rêve, une illusion, puisque la seule réalité est l'éternel présent en la lumière éternelle.

Qu'est-ce que la vie ? Une projection éphémère, une programmation parfaite de l'intelligence absolue de la lumière qui est programmée à effectuer une tâche. Il en est de même pour tous les êtres humains, ainsi que pour tous les êtres dimensionnels, sont aussi une programmation. Rien n'échappe à cela, le plus drôle c'est que l'homme se croit libre de penser et d'agir selon sa propre conscience. Il n'en est rien, qu'importe ce que l'on est en cet instant, ce que l'on a acquis, ce que l'on croit et pense, tout est pour la même cause. Et rien ne peut l'arrêter, l'altérer, y croire c'est aussi jouer le jeu de l'intelligence absolue de la lumière.

Certains vous diront qu'ils avancent dans leurs évolutions, d'autres diront que ce n'est pas le cas, et d'autres diront qu'ils sont accomplis. Mas la véritable vérité, n'est pas dans le faire, n'est pas dans l'expérience, ni dans l'apprentissage, ni dans aucune identification, quoi que l'on pense, tout est orchestré par l'intelligence absolue, que l'on soit dans l'ego ou pas. La seule chose, c'est que l'on est la lumière éternelle en l'éternel présent consumant tout par le feu sacré de l'amour, tout le reste n'est qu'un rêve. Qu'importe où on se trouve sur l'échelle de l'évolution du temps ou dimensionnelle, on est tout à la fois et rien, puisque l'on est ce grand architecte de tous les présents éphémères, de toutes les expériences et apprentissages, de toutes les dimensions, se projetant sur l'écran de l'éternel présent en même temps. Ce que l'on considère comme étant réel, n'est que le vide absolu, l'éternel présent en la lumière éternelle.

Voilà la vérité absolue, qui se révèle à elle-même. Cela peut être difficile pour certains de le comprendre, mais pour ceux qui le réalisent, vivant cet éternel présent en la lumière éternelle consumant tout par l'amour absolu, accompagnant, acceptant, accueillant, respectant et aimant tout d'un même amour, pour la simple raison que tout est l'œuvre de l'intelligence absolue de la lumière. Rien n'est du domaine du hasard, tout est lumière et reçoit la lumière appropriée et cela quelle qu'en soit l'évolution de la lumière. Laissons à ceux qui sont prêts à l'entendre d'intégrer tout ce qui est dit, et laissons ceux qui ne sont pas prêts à l'entendre de continuer ce que le grand architecte en l'intelligence absolue de la lumière a programmé pour chacun, de parfaire son œuvre qui est déjà accomplie, achevée, puisque tout contribue à cela.

Par Régis Raphaël Violette

 

Articles associés

 

Être versus ne pas être

Peuples de la terre Être versus ne pas être Peuples de la terre, pour un grand nombre d'êtres humains, être c'est vivre cette vie éphémère, manger, travailler et dormir, fondamentalement vous êtes identifiés à votre forme humaine, à ses sens, croyant qu'être c'est cela, vivre comme ceux qui vous ont précédés, tout en vous contentant de suivre l'histoire de cette humanité, sans vous poser trop de questions, en vous disant à chacun son époque. En fait, êtes-vous vraiment dans l'être ? Vous le croyez pour la simple raison que vous êtes identifiés à cette forme humaine, croyant que c'est cela être. Si pour vous, c'est la perception de ce que vous percevez comme étant, alors vous êtes dans le non-être, celui qui ne sait pas comment être, qui ne sait pas le... 

Dans Edito | 0

Pensée créatrice versus lumière absolue

Peuples de la terre Pensée créatrice versus lumière absolue Le temps est venu, peuples de la terre, de vous libérer de la pensée créatrice et de prendre conscience de votre véritable nature divine afin de faire face à ce qui vient, à ce qui se passe en ce temps apocalyptique. Pourquoi cette révélation est importante dans le contexte actuel, de ce qui se manifeste comme réalité, que les peuples de la terre ont choisi de vivre, de traverser, de transcender, et c'est en connaissant cette vérité absolue, que tout devient si simple, ce qui va arriver sera perçu comme un jeu d'enfant. Alors que doivent savoir les gens de la terre pour affronter cet épisode apocalyptique, qu'en fait vous n'êtes pas ce qui se manifeste sur le grand écran de l'éternel présent. En... 

Dans Edito | 0

Peuple de la terre

Peuple de la terre Il est temps de vous libérer, de ne plus être à l'image de vos pensées, de ce que vous croyez et pensez être. Vous ne vous rendez pas compte du pouvoir de la pensée, l'important est de ne pas savoir pourquoi on vous a caché cette vérité absolue, en vous faisant croire que vous êtes à l'image de vos pensées. Est-ce la faute d'une quelconque machination pour maintenir cette humanité dans l'ignorance au profit d'une minorité ? Non, puisque cette minorité est aussi victime de la pensée, pensant que c'est ce que cette humanité mérite. Certains diront que l'on ne peut rien faire pour cette humanité, qu'ils sont des victimes, en tant qu'êtres humains, il devient impossible de changer quoi que ce soit, puisque le pouvoir appartient à cette minorité. C'est... 

Dans Edito | 0

Le but ultime versus le rêve de tous les possibles, canalisation et pensée créatrice

Le but ultime versus le rêve de tous les possibles, canalisation et pensée créatrice Le but de l'être humain est-il vraiment de répondre aux attentes des entités extérieures de ce monde, qui sont canalisées par des humains ? Alimenter le mythe du temps, de l'espace-temps, des dimensions, des autres mondes et univers, comme si l'être humain devait suivre l'enseignement reçu des canalisations. A mon humble avis, cela ne fait que nourrir l'illusion, l'espoir d'un monde meilleur, de passer à une dimension supérieure, nous permettant de vivre en harmonie, d'avoir de meilleures relations, un plus grand amour, plus compréhensible, toujours sous la tutelle d'entités venant de dimensions supérieures. Peut-être cela est-il nécessaire pour répondre aux attentes des êtres humains... 

Dans Edito | 0

La réalité ultime versus la religion illusoire

Toute religion est en quelque sorte une prison pour le mental, pour l'être humain, qui croit en une force ou une entité supérieure, oubliant qu'il est avant tout la lumière éternelle de l'éternel présent, et ce qui sert de véhicule d'ancrage à ce monde, cette forme humaine est précisément là pour expérimenter et apprendre de ce qui est manifesté par la pensée créatrice. Cela me fait penser que l'homme qui croit en une quelconque religion n'a pas évolué, il est au même stade que l'homme préhistorique, qui pourtant n'avait pas de technologie, ni vraiment de religion, il regardait le ciel pour s'en inspirer. Comprenez bien, tant que vous croyez en une quelconque religion, vous en êtes prisonnier, celui qui se voit inférieur et non digne de ce qu'il idolâtre. Alors... 

Dans Edito | 0

Écrire le présent, le mythe de la réalité versus ce qui est éternel

Écrire le présent, le mythe de la réalité versus ce qui est éternel En fait, écrire le futur, c'est nourrir ce qui n'est qu'un rêve éphémère, incluant le passé, le présent, qui est en fait un mythe, une construction imaginaire de la pensée créatrice, qui conduit à des réalités illusoires. Lorsque nous restons identifiés à cette forme humaine, elle n'est rien d'autre qu'une porte d'entrée vers cette construction imaginaire de la pensée créatrice, dont nous sommes la lumière éternelle de l'éternel présent. Nous sommes pris dans ce rêve de tous les possibles, n'ayant d'autre choix que de vivre à travers le temps, où tout n'est qu'illusion, manifestation, en croyant à cette vie éphémère, au concept d'une humanité à la recherche de la vraie connaissance,... 

Dans Edito | 0

En fait, nous croyons que nous sommes réels et que tout l'est, mais rien n'est réel

En fait, nous croyons que nous sommes réels et que tout l'est, mais rien n'est réel, tout est un rêve de toutes les possibilités... L'absolu versus la pensée créatrice de tous les possibles En fait, l'erreur est de percevoir ce monde à travers cette forme humaine qui sert d'observateur de ce qui se passe dans l'illusion du temps, se référant au passé, au présent et se projetant dans un futur à l'image de la pensée de l'observateur. Voyons cela comme une manifestation de la pensée créatrice, formant la création de tous les possibles, qui dans le temps montre une facette différente selon ce qui est perçu par l'observateur, mais pas comme un tout, puisque tout est une illusion, un rêve pour l'observateur qui croit et pense être. Ce qui est à l'origine de ce rêve... 

Dans Edito | 6

Ce qui semble réel versus la réalité ultime

Tout est et en même temps tout est un rêve de toutes les possibilités. La réalité ultime est l'éternel présent dont nous sommes l'éternelle lumière, qui par la pensée créatrice crée ce qui est. C'est-à-dire que si nous nous trouvons dans ce monde, cet univers de tous les possibles, c'est parce que nous vivons cette expérience de notre pensée créatrice, contribuant à notre propre rêve éphémère. En fait, ce qui dépasse tout entendement, c'est que nous ne vivons pas seulement cette vie, mais tout en même temps. Peu importe comment nous percevons cette vie, ce que nous croyons et pensons être, notre véritable nature divine est la lumière éternelle en l'éternel présent, où il n'y a personne, rien qui émerge de la pensée créatrice, l'absolu. Et c'est par... 

Dans Edito | 0

Ce monde, cet univers de toutes les possibilités versus l'éternel présent

Ce monde, cet univers de toutes les possibilités versus l'éternel présent Que voyons-nous dans un miroir ? Ce que nous voyons est le reflet de notre pensée créatrice, nous percevons notre forme humaine ainsi qu'un paysage, donnant un aperçu de ce qui est présent comme réalité. Celui que nous sommes perçoit à travers un miroir sa propre forme humaine et donc un aperçu du paysage, il en est de même pour ce que nous percevons à travers nos yeux, un paysage décrivant une certaine réalité, quelle que soit cette réalité, elle n'est que le reflet de notre pensée créatrice, croyant que c'est la réalité de la vie, de tout ce qui se trouve comme reflet de la pensée créatrice. Et nous faisons des distinctions, puisque la forme humaine nous permet de nous déplacer... 

Dans Edito | 0

Vérité absolue versus vérité relative

Vérité absolue versus vérité relative L'être humain, issu de l'absolu et s'identifiant à la relativité, qui fait de l'homme une victime de ce qu'il croit et pense être, qui n'a aucune conception de sa véritable nature divine, il la conceptualise à travers le relatif, créant cette dépendance à ce qui est, percevant la réalité selon les sens de ce qui sert de véhicule à la matière, qui n'est en fait qu'une conception de la pensée créatrice. L'homme conçoit la vie à travers le temps, c'est pourquoi il est doté de plusieurs sens, lui permettant de croire en la vie, puisqu'il en est lui-même une conception. Un univers où tout est régi par le temps, où le fond ne change jamais, ce qui change c'est ce qui est soumis au temps. On peut penser que ce qui ne... 

Dans Edito | 0

Élémentaire mon cher Watson, Immortalité versus vie

Élémentaire mon cher Watson, Immortalité versus vie Selon l'enquête de Sherlock Holmes et de son acolyte le Docteur Watson. Élémentaire mon cher Watson la vie n'est qu'une expérience éphémère, qui a toujours été, donc elle l'est pour tout ce qui est, de tous les possibles. Comment pouvez-vous dire que la vie est éphémère, ainsi pour toutes les possibilités ? Élémentaire mon cher Watson, rien n'est du domaine du hasard, puisque tout est basé sur des faits. N'est-il pas ingénieux de constater que la nature humaine perçoit le monde, l'univers et tout ce qui le compose par les sens, ce n'est pas le fruit du hasard, c'est un fait incontestable. Depuis que l'homme a foulé la terre, il a perçu la réalité à travers ses sens, croyant que tout est créé à... 

Dans Edito | 1

L'observateur devient l'observé.

L'homme versus la véritable nature divine L'homme est comme une lentille de télescope où la véritable nature divine de tout ce qui émerge de la pensée créatrice voit la concrétisation de son rêve de toutes les possibilités. En vous rappelant que l'homme est une des possibilités de ce rêve éphémère, si vous ne changez pas votre façon de voir ce rêve de toutes les possibilités, vous risquez de percevoir ce qui émerge de la pensée créatrice comme une réalité illusoire émergeant de vos sens de ce véhicule humain, vous privant de toute autre perception. Oubliant que tout n'est que l'émergence de la lumière éternelle, notre véritable nature divine, qui par la pensée créatrice manifeste toutes les possibilités, étant tout et rien à la fois de ce rêve éphémère,... 

Dans Edito | 0

L'homme a toujours voulu savoir et répondre à cette question. Qui sommes-nous ?

L'homme a toujours voulu savoir et répondre à cette question. Qui sommes-nous ? C'est une question que nous nous posons tous : qui sommes-nous vraiment ? Il existe de nombreuses réponses à cette question. La seule question est de savoir si nous sommes prêts à entendre la réponse ou non à cette question. C'est depuis des temps immémoriaux "au-delà de la mémoire" que l'homme foule cette planète bleue, la terre et s'identifie à sa forme humaine, pour percevoir la réalité par les sens, ce qui lui permet de vivre en parfaite osmose, tout en s'appropriant les richesses de ce monde. Nous ne pouvons pas fermer les yeux sur l'activité humaine et ses conséquences sur l'ensemble de cette planète. La question est de savoir s'il a eu raison ou non de le faire, car ce que l'on peut... 

Dans Général | 0

L'art de la paix versus l'art de la guerre

L'art de la paix versus l'art de la guerre Voilà de quoi nourrir le chaos, lorsque la guerre n'est qu'un reflet de ce qui se passe dans tout votre être, c'est que la guerre n'est que l'expression de votre propre pensée créatrice. En fait, celui qui s'identifie à la guerre n'est que le créateur de ce qu'il croit et pense être. L'art n'est pas de faire la guerre, il est de maintenir la paix au-delà de ce qui émerge de la pensée créatrice, de ce qui émerge comme réalité, puisque tout est illusoire, un rêve éphémère de toutes les possibilités. L'art de la paix est de reconnaître que tout ce qui émerge de la pensée créatrice n'est pas la vérité absolue, il représente le rêve de tous les possibles, où tout est expérience et apprentissage de la pensée créatrice.... 

Dans Edito | 1

Tant que vous n'avez pas lu, vous ne pouvez pas comprendre.

Tant que vous n'avez pas lu, vous ne pouvez pas comprendre. C'est un choc d'apprendre que ce que nous croyons être la vérité s'avère être un rêve éphémère. Vous naissez dans ce monde, vous croyez être un être humain, vous vous familiarisez avec ce qui constitue cette humanité, selon les différences, en croyant être une personne avec ses propres croyances, selon ce que vous croyez et pensez être. Tous les êtres humains sont semblables, des êtres qui par les sens ont des émotions, des sentiments, selon ce à quoi ils adhèrent, selon la conscience et agissent par la pensée de ce qu'ils vivent comme réalité. Se référer au passé, pour faire face au présent, faire des choix de conscience et ainsi continuer tout en s'adaptant à la réalité. Dans tous les cas, l'être... 

Dans Général | 1

Page suivante »