Il n'y a qu'un sujet, qui devrait avoir votre attention.

Il n'y a qu'un sujet, qui devrait avoir votre attention. On pourrait parler, tergiverser, discuter sur tous les sujets possibles et inimaginables, cela ne donnerait pas grand-chose, peut-être un peu plus de connaissance, un peu plus de savoir, mais rien pour assouvir véritable soif de savoir. Ici, je ne parle pas de savoir humain ou d'un savoir venant d'une autre dimension, d'un quelconque univers ou monde. Le véritable savoir, qui en fait consume toute connaissance, toute vérité. Car le savoir porté sur les pensées, croyances et prétentions, sont des vérités éphémères, en ce qui concerne le véritable savoir, il est éternel, rien ne peut altérer ce qui est de toute éternité, qui n'a ni commencement ni fin. En prenant conscience de ce savoir éternel, cela change... 

Seul le véritable amour, vous libère de toute identification, expression, projection …

Seul le véritable amour, vous libère de toute identification, expression, projection ... Quelle est la plus grande distraction de ceux qui se disent thérapeutes ou pas, qui veulent guérir, aider à améliorer la santé de quiconque. Le but n'est pas de juger, mais de révéler notre véritable nature divine. La réponse est très simple, et vous comprendrez pourquoi c'est la plus grande distraction. Celui qui veut guérir, aider, apporter un soulagement, une guérison, une amélioration de la santé de quiconque, cet être n'a pas compris que la seule guérison à faire est en lui-même, il ne réalise pas que tout est illusoire, une projection et tant qu'il croit, pense et prétend guérir, il reste identifié à sa propre création éphémère. On pense toujours qu'avoir... 

L'homme a perçu en Jésus, le fils de Dieu, le sauveur, il n'a pas su le voir en lui.

L'homme a perçu en Jésus, le fils de Dieu, le sauveur, alors qu'il n'a pas su le voir en lui. Rien n'est à l'image de Dieu... Celui qui croit que l'image de Dieu se manifeste dans ce monde, ou ailleurs, n'a aucune idée de ce qu'est Dieu. Dieu, n'a pas d'identification, n'est jamais né, n'est jamais mort, n'a ni début ni fin. Par contre ce monde, quel que soit le monde, la réalité, l'univers, la dimension et autres, tout a un début et une fin, rien n'est éternel. L'homme se fait une image de Dieu, alors que Dieu ne peut être identifié sous quelque apparence que ce soit. C'est comme mettre une image sur quelque chose qui n'existe pas, pas dans la compréhension de l'homme qui pense, croit et prétend être, il ne peut pas comprendre, pour la simple raison que l'homme... 

Ne plus être pour être

Ne plus être pour être À quoi consiste ne plus être pour être, à ne plus s'identifier à quoi ou à qui que ce soit, ne faire aucune référence, n'adhérer à aucune croyance, aucune religion, ni à aucune prétention, pensée ou autre voile. Car celui qui continue à être ce qu'il pense, croit et prétend être, n'est qu'une projection éphémère, revêtant un personnage multiple, est-ce la Bête de l'Apocalypse ? La Bête est chevauchée et domptée par Sainte Marie-Madeleine qui symbolise la domination des passions et des vices. On comprend qu'il s'agit d'une légende, d'une image descriptive de l'homme face à son destin, face à ces têtes, représentant toutes les pensées, croyances et prétentions du personnage qu'il croit être. Alors que celui qui a vaincu la Bête... 

Le temps des pensées, des croyances et des prétentions est terminé.

Le temps des pensées, des croyances et des prétentions est terminé L'homme, depuis sa venue en ce monde, a toujours cru en ses pensées, ses croyances et ses prétentions, transmettant de génération en génération le fruit de son savoir. Ce monde est l'image même de ce savoir, une connaissance construit sur le passé, définissant un présent, qui se projette dans un futur, définissant le temps de l'homme et de sa présence dans ce qui est un éternel changement d'apparence sans changer la substance de ce qui est à l'origine des pensées, des croyances et des prétentions. L'homme se bat pour une vie meilleure, depuis son origine dans ce monde, il est la source de tous les conflits, voulant toujours plus, plus de ceci, plus de cela, et ce au détriment de ceux qui vivent paisiblement.... 

Souffre qu'il en soit ainsi, ou aimez tout inconditionnellement.

Souffre qu'il en soit ainsi, ou aimez tout inconditionnellement. Voici un titre qui en dit long, souffre qu'il en soit ainsi. Quand on ne veut pas comprendre, quels que soient les conseils, les avertissements de la vie, on les ignore souvent, non pas par ignorance, mais pour se montrer plus fort et à la hauteur de ce qui se présente en tant que réalité. C'est-à-dire apprendre par la souffrance pour ainsi être préparer à revivre les mêmes circonstances, sans trop de souffrances. Dans une discussion, quelqu'un a dit à un ami, souffre qu'il en soit ainsi. Exprimant bien ce que la grande majorité des êtres humains vivent en tant que souffrance, qui persistent à continuer à être ce qu'ils pensent, croient et prétendent être, agissant selon leur conscience, n'acceptant pas,... 

Notre état naturel ...

Notre état naturel ... Vu du point de vue humain, l'état naturel peut avoir plusieurs définitions, selon ce que chacun pense, croit et prétend ce qu'est l'état naturel. Du point de vue de la source absolue de l'éternel présent, quel que soit l'état naturel, il n'a rien à voir avec ce qui est de toute éternité, qui n'a ni début ni fin, qui n'a aucune réalité, dimension ou autre. Alors comment expliquer quel est le véritable état d'être et naturel en la source absolue de la lumière éternelle de l'éternel présent. Nous pouvons dire que cela n'a rien à voir avec le cycle de la vie éphémère, de tout ce qui sert d'ancrage à cette matrice temporelle, à ce qui n'est qu'un rêve. Il est très difficile d'expliquer avec des mots ce qu'est le véritable état naturel... 

Le véritable éveil

Le véritable éveil 🌞 💖 ✨ 🌈 Sans vouloir offenser quiconque dans sa compréhension de ce qu'est l'éveil, le véritable éveil n'a rien à voir avec l'éveil de chacun, ou d'une personne proche, connaissance ou autre. On entend souvent que l'éveil n'est pas pour tout le monde, seule une minorité a le droit de le vivre, si c'est cela l'éveil c'est que celui qui le pense, le croit et prétend le vivre est dans le déni de sa véritable nature divine. Si pour une raison ou une autre, vos pensées, vos croyances et vos prétentions continuent à juger, à condamner qui ou quoi que ce soit venant de ce monde ou de n'importe quel monde, univers, réalité, dimension ou autre, c'est parce que vous continuez à juger votre propre création illusoire de votre... 

Il ne peut y avoir de jugement, rien n'est réel, à part la lumière absolue

Il ne peut y avoir de jugement, rien n'est réel, à part la lumière absolue. La plupart des hommes ne peuvent pas comprendre la vraie nature de tout. L'homme doit comprendre le monde, l'univers, tout ce qui l'entoure par ses propres sens, par la science, par les mathématiques, par les grandes révélations, ne réalisant pas que tout part d'un point zéro. Tout est énergie, mais la grande majorité des êtres humains ne peuvent pas concevoir que tout est la manifestation de la pensée créatrice, du pouvoir créateur de tout ce qui est illusoire, c'est-à-dire n'existe que par l'esprit. Tant que l'homme reste positionné dans ce qu'il pense, croit et prétend être, il est victime de sa propre vision limitée pour la simple raison qu'il conçoit le monde, l'univers, le multivers,... 

La vérité nue

La vérité nue Pas facile pour celui qui vit cette vérité nue, de faire ce constat qui change à jamais le regard pour l'éternité, toute une révélation qui remet toutes les pendules à zéro, et donc de partir là où tout a commencé, là où tout finit. Ce n'est pas facile de prendre ce virage à 360 degrés, comme si tout ce qu'on nous avait appris depuis le temps des origines était de faire la plus grande des observations. Cela remet tout en question, car ce que nous pensions, croyions et prétendions être la réalité n'est en fait qu'un mensonge, une échappatoire pour ne pas voir ce qu'il en est vraiment, l'éphémère la fin du rêve, celui de tous les possibles. Tout en étant être la plus grandiose, la plus bénéfique, la plus extraordinaire des vérités. Cette... 

L'incréé, qui existe sans avoir été créé.

Le lâcher prise, qui révèle l'incréé, qui existe sans avoir été créé. Quelle que soit l'identification, elle ne nourrit que ce qui naît de la pensée créatrice, ce qui est éphémère, ce qui appartient au temps, où l'espace comprend toute réalité, dimension ou autre. Le lâcher-prise est donc la solution pour assumer sa véritable nature divine, qui n'a par-dessus tout ni commencement ni fin, qui ne peut en fait avoir aucune identification éphémère puisqu'elle est la lumière absolue de l'éternel présent. Ainsi pour pouvoir lâcher-prise de ce qui n'est qu'un rêve éphémère, celui de tous les possibles, de cette matrice temporelle, il faut utiliser ce qui sert d'ancrage pour mettre fin à toute identification, au pouvoir de la pensée créatrice, qui n'est en... 

Matrice temporelle, artificielle ou rêve de tous les possibles

Matrice temporelle, artificielle ou rêve de tous les possibles On me pose cette question : comment sortir de cette matrice artificielle ou temporelle, de ce rêve de tous les possibles ? En fait, ce que nous sommes de toute éternité, qui n'a ni début ni fin, est totalement libre de cette matrice artificielle ou rêve pour la simple raison que tout n'est qu'une projection de la pensée créatrice ou autrement dit du pouvoir créateur de l'esprit. Rien n'est le fruit du hasard, qui que nous soyons dans cette matrice, dans ce rêve de toutes les réalités, dimensions et autres, tout a sa raison d'être, tout est lié. Nous pouvons croire que nous sommes seuls à vivre cette expérience et à apprendre de notre esprit créatif, de notre pensée créative, mais en fait tout sert d'ancrage,... 

Tout a sa raison d'être, sans pour autant être.

Tout ce qui sert d'ancrage, quelle que soit la réalité, la dimension ou autre, a sa raison d'être, sans pour autant être. Dès la naissance, ce qui sert d'ancrage à ce monde est comme un livre dont la préface détermine le destin de ce qui va être, si bien que le nouveau-né a déjà une personnalité propre. Tout au long de son existence, ce qui a déjà été orchestré par l'intelligence absolue de la lumière se révèle à chaque seconde, minute, heure, jour, semaine, mois et année, comme pour tout ce qui sert d'ancrage à toute réalité, dimension et autre, c'est-à-dire tout ce qui compose le moment présent. Il n'y a pas de hasard, car dans toute cette danse éphémère, il y a la vérité absolue et éternelle qui se révèle à travers ce qui n'est qu'un rêve. Au-delà... 

Il n'y a pas plus ignorant que celui qui s'ignore.

Il n'y a pas plus ignorant que celui qui s'ignore. Pourquoi révéler cette vérité, pour faire la paix avec sa pensée et ne plus être victime de ce qui en est manifesté. qui au départ ne fait pas l'humanité pour la simple raison qu'il est à la fois difficile d'admettre ce qui est un fait, et que ce monde est le reflet de cette ignorance. Qui parmi vous continue à juger, à critiquer, à condamner, à blasphémer, à lapider ce qui va à l'encontre de ce qui est pour vous votre propre vérité, en attaquant tout ce qui bouge, tout ce qui pense, croit et prétend être. C'est tout un retournement de situation de faire son mea culpa, d'admettre être complètement ignorant, c'est déjà un pas vers la rédemption, vers le véritable éveil de réaliser que tout jugement, toute... 

L'éthique

Voici une définition qui convient : Tirée du mot grec « ethos » qui signifie « manière de vivre », l'éthique est une branche de la philosophie qui s'intéresse aux comportements humains et, plus précisément, à la conduite des individus en société. Un lien issu du site institutionnel du Canada : Qu'est-ce que l'éthique ? L'éthique est le résultat de l observation des rapports entre humains d une part et des interaction de l individu avec son biotope . C est une fonction qui fait appelle a la logique et a la rationalité, l éthique est un produit du cortex que l on pourrait qualifier de supérieure ou spirituel . Elle différencie donc les humanoïdes responsables de ceux qui ne cherchent qu a assouvir leur besoins instinctif ou primaux, qu ils soient nécessaires... 

Par Elem | Dans Edito | 0

Page suivante »